À lire ou relire : Hiro’a 138

Classé dans : Non classé | 2

L’objectif : transformer le village en véritable centre de formation pour faire rayonner plus largement encore la culture polynésienne.

« Il y aura plusieurs fare : le fare Rapa’au consacré à l’apprentissage de la pharmacopée, des massages, de la médecine traditionnelle, avec des docteurs européens et des tradipraticiens. Le fare ’Ā’ira ’Upu sera un lieu de recherches et d’études sur tout ce qui concerne les sciences, la langue, les concepts, la généalogie, la toponymie. Le fare ’Ōpūrei a pere abritera la pierre du même nom qui est un lieu de pèlerinage pour les Hawaiiens. » Yves Doudoute

2 Responses

  1. Moeava

    Iaorana,
    A 2 reprises (En Oct. et Nov.) en allant surfer à l’embouchure de Papenoo et sans le savoir, j’ai pu observer 2 cérémonies culturelles organisées et animées par Haururu, et cela m’a beaucoup plu.
    Pour assister à d’autres cérémonies de ce type, comment peut on être informer? Faut-il être membre de l’association Haururu?
    Mon envie est de vouloir en savoir un peu plus sur notre culture, sans forcément être acteur lors de ces cérémonies.

    • Maroto2016

      Iaorana. Merci pour l’intérêt que vous portez pour notre culture. Il n’est pas nécessaire d’être membre pour assister aux cérémonies. Les lieux et dates des cérémonies seront annoncées via notre page Facebook. La plus importantes est bien sûr celle de Matari’i i ni’a qui se déroule aux alentours du 20 novembre à l’embouchure de Vaituoru (rivière de Papenoo). Te aroha ia rahi.

Répondre à Maroto2016 Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.